Quelle chance pour la section foot d'avoir de tels entraîneurs !

Depuis septembre 2004, des études solides en français, mathématique et langues peuvent côtoyer dans la grille horaire hebdomadaire deux entraînements de football. De quoi créer de la motivation dès le départ dans le secondaire.

Et l'extraordinaire, c'est que les entraîneurs responsables (professeurs d'éducation physique et entraîneurs diplômés) sont des enseignants particulièrement motivés.

On peut encore s'en rendre compte en lisant le 25 janvier 2018 dans la presse régionale ("L'Avenir-Le Jour" – Verviers) les propos de M. Boris Dome (professeur de foot à l'Institut) qui va devenir en P2C le futur coach d'Elsaute: "Derrière l'AS Eupen(*), Elsaute est à mes yeux la meilleure école de jeunes de la région. C'est ce paramètre qui a dicté mon choix. Quand j'entraîne ma priorité est de travailler les jeunes."

Alors que certains dans le monde sportif l'auraient bien vu entraîner à l'échelon national au vu de ses qualités, voilà qu'il opte pour les jeunes! C'est avec cet intérêt pour la jeunesse qu'il dope aussi la section football à Saint-Michel.

Et les deux autres professeurs, MM. Jean-Sébastien Legros et Julien Williot travaillent dans ce même esprit. Ils encouragent et conseillent les élèves sans vouloir en faire des vedettes. Ils s'intéressent à chacun, pas seulement aux meilleurs éléments. Ils veulent inciter les jeunes à acquérir un développement moteur et physique qui leur donnera confiance en eux. Quel bonheur pour tous ces élèves!

(*) L'AS Eupen est le club partenaire de notre section football.


Petit rappel important
: Les élèves de la section football ont exactement la même grille que tous les autres élèves de 1re année. La seule différence: ils ne peuvent choisir qu'une seule activité complémentaire.
 

Contactez-nous !
Dernières nouvelles

16 octobre 2019 - Suite du beau parcours au Koweit d'Astrid (4D) et bon anniversaire!

5 octobre 2019 - Connaissez-vous ce jeune ancien, Adin Gojak, arbitre de basket?

28-29 septembre 2019 - Relais pour la Vie: "Saint-Mich" était de nouveau sur la brèche .