HISTORIQUE DÉTAILLÉ DE L'INSTITUT SAINT-MICHEL

(Cinquième partie: de 2020 à 2022)

2020

‒ Le 15 janvier, lors de l'Olympiade Mathématique Belge (OMB), Jules Deblon (2e), Maude Hupperts (2e), Hélène Hupperts (5e) et Marvan Dzeitov (6e) se qualifient pour les demi-finales. Quant à Etienne Trovato (2e), autre demi-finaliste, il réalise l'exploit de participer à la finale reportée en septembre, mais ne la remporte pas.

‒ Ils ont de la chance les latinistes. Le coronavirus envahit la Chine, mais pas encore de contagion en Europe. Du 27 au 31 janvier, ils visitent Rome. Voyage organisé bien plus tôt que d'habitude parce que leur professeure, Mme Wilmotte, attend famille pour bientôt.

‒ Dernier rassemblement scolaire le 2 mars dans la salle polyvalente pour un spectacle tout à fait étonnant sur les mathématiques, "A Very Math Trip", présenté avec dynamisme par Manu Houdart.

‒ Le Covid-19 envahit la Belgique. Le 19 mars toutes les écoles doivent fermer. C'est une longue période de travail à la maison qui commence. Les élèves profitent du site Internet de l'école pour consulter les consignes des travaux à réaliser. Et ça marche. La page "Ecole à la Maison" sera ouverte plus de 31.000 fois. Les pages de certains professeurs dépassent les 3.000 visites.

‒ Toutes les activités formatives et tous les voyages sont annulés. Adieu l'Irlande (classes d'immersion), Amsterdam (classes de 6e), la Toscane (voyage des rhétos), Barcelone (foot-études), Londres (classes d'immersion)…

‒ En respectant les directives sanitaires strictes, les élèves de rhétorique sont autorisés à partir du 18 mai à suivre leurs cours à l'école deux jours par semaine. Les 2es secondaires redémarrent les 25 et 26 mai.

‒ Pas d'examens. Le 18 juin, les bulletins du secondaire sont distribués dans la cour, sous le soleil. Professeurs et élèves sont masqués.

‒ Le 25 juin, la remise des diplômes aux rhétoriciens (photo ci-contre) a lieu aussi dans la cour, sobrement, sans les familles et en respectant les "bulles". Triste fin d'année !

‒ L'épidémie se stabilise. Pour la rentrée de septembre, presque normale, la préoccupation première reste le respect des consignes sanitaires. Le nouveau directeur adjoint, M. André Damoiseau, commence sa mission dans un contexte très particulier.

‒ Les traditionnelles photos de classe ne sont pas permises. Les sorties scolaires sont interdites.

‒ Après le congé de Toussaint allongé d'une semaine, les classes maternelles, primaires, les 1res et 2es secondaires suivent leurs cours à temps plein, mais à partir de la 3e secondaire, les élèves ne viennent plus qu'un jour sur deux. Heureusement, l'application Microsoft Teams, maintenant fonctionnelle, permet une collaboration plus aisée entre professeurs et élèves.

‒  Le 17 novembre, Paul Sobol, l'un des derniers rescapés d'Auschwitz, nous quitte à l'âge de 94 ans. Comme "passeur de mémoire", et très attachant, il rencontrait nos élèves avant leur voyage à Auschwitz.

‒ Trois enseignants pensionnés s'en sont allés en 2020: le 10 juillet, M. Paul Hanssen (88 ans), professeur à l'Institut de 1963 à 1987; le 6 septembre, M. Dominique Crasset (66 ans), ancien instituteur; le 19 octobre, Mme Josiane Noirfalisse-Thirion (75 ans), ancienne éducatrice à l'Institut, veuve de M. André Noirfalisse, directeur du DOA de 1982 à 1995.

‒ Lueurs d'espoir fin décembre: les premières vaccinations commencent…

2021

‒ Pour la rentrée de janvier, la situation sanitaire reste difficile. Si les 1res et 2es secondaires continuent à venir chaque jour à l'école, les plus grands, de la 3e à la 6e, ne viennent qu'un jour sur deux. Grâce à Microsoft Teams, professeurs et élèves gardent cependant le contact.

‒ En février, comme la séance d'information pour les futurs élèves de 1re n'est pas possible, Marion Ziemons (ancienne élève - 6e transition 2020) propose, en collaboration avec Rafaël Lopez, une vidéo originale qui met en valeur les points forts de notre école.

‒ A la mi-mars la situation se détend quelque peu. Les activités d'éducation physique peuvent reprendre; des élèves visitent le Parlement. Mais la tempête sanitaire n'en finit pas : les vacances de Pâques sont avancées d'une semaine. Trois semaines sans école !

‒ Heureusement, les examens de juin, avec l'essentiel dans chaque discipline, peuvent se dérouler de manière tout à fait normale.

‒ Pas de répit pendant les vacances d'été. A la mi-juillet, une inondation catastrophique noie la ville de Verviers. L'eau envahit toutes les caves et le garage de l'Institut, atteignant 1,20 m de hauteur à la conciergerie située au rez-de-chaussée. Plus d'électricité, plus de chauffage, plus de téléphone et le serveur informatique est sous eau !

‒ Le nettoyage et la remise en état débutent directement, si bien que le 31 août l'école accueille les futures premières secondaires pour la traditionnelle journée de coaching.

‒ La rentrée de septembre pour toutes les classes de maternel, primaire et secondaire se déroule dans une cour décorée de ballons colorés pour un peu oublier les tristes évènements.

‒ Véronique Fraikin (6e transition 1996) devient la nouvelle secrétaire de direction, en remplacement de M. Bruno Jason admis à la pension, tout comme Mme Bénédicte Gaspar, professeure de sciences, et M. Paolo Corda, ouvrier polyvalent.

‒ Quelques activités sont organisées en respectant les mesures sanitaires : balade pour les premières secondaires, visite à Technifutur pour découvrir les métiers techniques, animation sur la sécurité sociale, "Roulez Jeunesse" sur les dangers de la route… Mais dès le 5 novembre, le port du masque devient obligatoire partout, même assis en classe.

‒ Il fait de plus en plus froid dans les classes. Le problème majeur reste le chauffage. Les radiateurs électriques (en nombre très limité pour éviter une surcharge de l'installation), les canons à chaleur et les pulls épais ne suffisent plus. Heureusement, grâce à un travail acharné, les chaudières peuvent être relancées le 15 novembre dans l'ensemble des locaux, avec cours en présentiel pour tout le secondaire.

‒ Les retraites du mois de novembre peuvent avoir lieu, mais les voyages scolaires restent interdits.

‒ En décembre, même si ce n'est pas obligatoire, notre école maintient une session d'examens complète car il faut absolument que les élèves puissent situer leur niveau.

‒ Quatre professeurs retraités nous ont quittés en 2021 : le 22 septembre, M. Raymond Jacob (82 ans), professeur de français de 1962 à 1997; le 25 septembre, M. Edmond Fohn (65 ans), professeur de néerlandais et allemand jusqu'en 2016; le 23 octobre, M. Norbert Thunus (84 ans), instituteur et le 31 octobre, Mme Roselyne De Pauw (69 ans), institutrice.

2022

‒ Dès la rentrée de janvier, la vie scolaire post-covid se déroule plutôt paisiblement alors que fin février le monde entier tremble avec la guerre en Ukraine menée par la Russie.

‒ Début février, la situation sanitaire le permettant, les latinistes partent pour la découverte de Rome.

‒ Le 4 mars, c'est la fin du port du masque obligatoire, sauf dans les établissements de soins et les transports en commun. (Pour ceux-ci, il faudra attendre fin mai.)

‒ Le 1er avril, tout le secondaire vit une journée exceptionnelle baptisée "Solidarités d'ici et d'ailleurs", en collaboration avec de multiples associations. Parmi les activités : jeux coopératifs, chasse au trésor, récolte de dons pour l'Ukraine, visite d'un jardin partagé… et gigantesque auberge espagnole. Une réussite totale.

‒ Le 14 avril, l'installation de chauffage détruite durant les inondations de 2021 est enfin complètement rétablie.

‒ Les activités scolaires redémarrent progressivement. Retraites et visites formatives (entreprises, Banque nationale, Parlement, musées et villes) sont à nouveau à l'ordre du jour.

‒ Le 3 juin, dans la salle polyvalente de l'Institut, le ministre Di Rupo invité par un élève répond aux questions des rhétoriciens.

‒ Avec la rentrée 2022-2023 commence la mise en application du nouveau calendrier scolaire. Premier jour de classe le 29 août avec une année scolaire qui se terminera le 8 juillet.

‒ Evénement dans la section "foot-études". Jean-Sébastien Legros, un des piliers très apprécié de la section, laisse la place à Bertrand Legras, puisque le voilà promu entraîneur principal au RFC Seraing en division 1 (Jupiler Pro League).

‒ Le 30 septembre, l'Institut est rassemblé au stade de Bielmont à Verviers pour un relais parrainé au profit de l'association Ela qui soutient les enfants atteints de leucodystrophie. Belle ambiance sous le soleil.

‒ Le congé de Toussaint, suite à la réforme des rythmes scolaires, dure deux semaines.

‒ Après la paralysie de l'épidémie, le dynamisme habituel des enseignants "ressuscite". Rien qu'en novembre, visites à Breendonk, à la caserne Dossin, à l'ASBL Terre, au musée Magritte; théâtre à l'Espace Duesberg; musée de l'Illusion à Bruxelles, etc.

‒ En décembre, pendant la Coupe du Monde de football au Qatar, les jeunes élèves peuvent assister ensemble à 16 heures au match des Belges opposés aux Croates, où malheureusement la Belgique ne s'impose pas.

‒ Comme chaque année, il faut déplorer le décès de plusieurs anciens enseignants: le 26 janvier, MM. Henri Schils (89 ans) et Jean-Pierre Viellevoye (67 ans); le 17 mai, M. Robert Froidville (81 ans); le 7 juin, M. André Fontaine (87 ans) et le 26 août, M. Marius Montulet (91 ans).   

                Retour haut de page

Remarque: L'historique détaillé est rédigé par Christian Rensonnet. Toutes les remarques ou suggestions lui sont les bienvenues.
Historique mis à jour annuellement en fin d'année civile. 

Contactez-nous !
Dernières nouvelles

Du 6 février au 10 mars 2023 - Inscriptions en 1re secondaire 2023-2024.  

21 janvier 2023 - Une retraite mémorable et très joyeuse pour la classe de 5C.

23 décembre 2022 - Belle ambiance au déjeuner de Noël. Plus de 200 participants !