Retraites en 6e année – janvier 2014


Abbaye de Leffe

J’ai eu l’occasion, avec trois autres élèves de ma classe, de me rendre en retraite à l’Abbaye de Leffe, dans la ville de Dinant. J’en suis revenu enchanté pour diverses raisons. Ce séjour m’a permis de découvrir l’organisation d’un monastère et de me conformer durant trois jours au rythme de vie des chanoines prémontrés. Nous assistions à tous les offices, des laudes aux complies, et partagions les repas de midi avec la communauté. Nous avons eu également l’opportunité de discuter avec les moines et de suivre un frère dans ses activités. Enfin, nous avons pu rencontrer l’exorciste du diocèse de Namur. Cette découverte de la vie monastique représente une expérience exceptionnelle que je recommande chaleureusement aux futurs rhétoriciens.

Simon LEJEUNE – 6B 

Téléservice à Verviers

Nous avons passé notre retraite à l’asbl Téléservice de Verviers qui regroupe
26 salariés et 80 bénévoles. Nous avons été informées des services proposés par cette association d’aide aux personnes démunies : Le brin de causette (centre d’écoute et d’accueil), ramassage et livraison de mobilier, un magasin de seconde main… C’est dans cette boutique que nous avons été dirigées et avons accompli diverses tâches : rangement, étiquetage, prise en charge des clients…

Impressionnées par la générosité des citoyens qui font de nombreux dons, nous avons également pu nous plonger dans le monde du travail. Cette expérience fut très enrichissante, nous avons côtoyé toutes les classes sociales et rencontré des personnes intéressantes. Nous avons appris à rester patientes et souriantes au contact des clients. Nous avons constaté que dans cette asbl, le travail se déroulait dans la bonne humeur et le respect. Nous en gardons un excellent souvenir.

Nino AKHALSHENISHVILI et Maud HERBET – 6B 


La Moisson à Houmont

Le premier jour, je suis arrivée avec certaines craintes. Je me posais des questions tout au long du chemin : « Est-ce que les résidents vont bien nous accueillir ? Quelles activités va-t-on nous proposer ?... » Mais dès notre arrivée dans ce centre d’accueil pour adultes, nous avons été chaleureusement accueillies par Saïd, un des éducateurs. Le premier soir, ce qui a été difficile à faire, c’était de s’intégrer au groupe des résidents. On n’osait pas trop parler avec eux, car ce groupe avait l’ai un peu « fermé ». Les jours suivants, toutes mes craintes se sont envolées. J’ai fait la connaissance de personnes super sympathiques. Je suis toujours en contact avec Céline, une fille avec laquelle je me suis liée d’amitié. Les activités n’ont pas été aussi pénibles que je ne l’imaginais ? Au contraire, j’ai beaucoup aimé ! Particulièrement l’activité cuisine et la journée à l’Entrep’Eau.

Le fait d’être partie avec des filles, dont je n’étais pas particulièrement proche, m’a permis de mieux les connaître. Je ne regrette vraiment pas d’être partie avec elles et je regrette encore moins mon choix d’être partie à Sainte-Ode, à La Moisson. Si c’était à refaire, je repartirai sans hésiter.

Ketsia KIVUNDJI – 6A 


Clinique Sainte-Elisabeth à Heusy

J’ai été faire ma retraite à la clinique Sainte-Elisabeth à Heusy, comme volontaire. Ma retraite était sociale, ce qui veut dire que je devais chercher le contact avec les patients. C’était ce que je recherchais. Leur contact m’a fait un bien fou et je n’oublierai jamais ces quelques jours.

Au début, j’avais un peu peur car je ne savais pas comment aborder les gens, comment entrer en contact avec eux. Mais dès que j’ai franchi la porte de la première chambre, mon stress s’est envolé car on m’a accueillie avec un sourire ce qui m’a très vite mise à l’aise et nous avons pu commencer à avoir une discussion.

J’étais dans le service de médecine/gériatrie. Ainsi, j’ai passé mes journées à faire le facteur-livreur, ce qui était chouette. J’ai pu aider le kiné et les infirmières dans différentes tâches (nettoyer, faire un lit, distribuer les repas, débarrasser, prendre la température). Mais je passais la plus grosse partie de mes journées dans les chambres avec les patients, à parler et à écouter. Je me suis fort attachée, à une femme, elle m’a touchée et j’adorais aller me promener et parler avec elle.

Durant mon séjour, cette femme a eu 90 ans. Pour cette occasion, je lui ai apporté une rose rouge et elle m’a présenté à sa famille. C’était un moment magique. Elle m’a aussi encouragée à suivre mes études et mes rêves car elle m’a dit qu’elle croyait en moi. Après ma retraite, j’ai été lui rendre visite avec ma maman et je compte continuer à le faire. Ce n’est pas le domaine dans lequel je veux travailler, mais je suis certaine que je ferai à l’avenir du volontariat, rien que pour apporter un sourire et un peu d’espoir sur le visage des gens. Comme quoi des choses auxquelles on s’attend le moins peuvent nous marquer à jamais. Merci de m’avoir permis de vivre une telle expérience.

Muna MOHAMMED – 6A

Contactez-nous !
Dernières nouvelles

31 mai 2020 - Élève, des professeurs te suggèrent ici d'entretenir tes acquis.

25-26 mai 2020 - Après les rhétos le 18, rentrée sereine pour les 2es secondaires.

19 mai 2020 - Une vitrine dans l'entrée de notre hall sportif pour dire   M E R C I.